Vous êtes ici : Accueil > Association syndicale de Voreppe à Moirans > Le programme de travaux 2018

Le programme de travaux 2018

Image Le programme de travaux 2018

Le montant total du programme de travaux 2018 de l’Association Syndicale de Voreppe à Moirans s’élève à 88 866 €. Détail des opérations de faucardage mécanique, d’entretien de la végétation, de curage des cours d’eau et d’autres travaux d’entretien courant.

Dernière mise à jour : 28 mars 2018


NB : tous les montants sont exprimés TTC. Ce programme établi en début d’année est susceptible d’évoluer au fil des mois, certains chantiers pouvant être différés et d’autres (non prévus) être exécutés en urgence.

Le faucardage mécanique

Surface totale faucardée : 34,79 ha. Coût annuel en 2018 : 25 469 €.

Travaux manuels et entretien de la végétation

Coût total en 2018 : 11 441 €.

Moirans.
– Débroussaillage manuel de l’épi de la Morge (à la confluence Morge-Pommarin) et de la berge RD entre le pont de la République et l’épi sur la commune de Moirans.
– Débroussaillage du fossé principal n°18 en amont de la voie SNCF.
– Débroussaillage des fossés secondaires n°85 et n°86 en amont de leur exutoire dans le Bourbier.
– Débroussaillage de la berge rive droite du ruisseau de l’Egala sur 600 mètres en aval de la voie SNCF.
Montant total débroussaillage sur la commune de Moirans : 4 641 €.
Moirans. Travaux d’abattage sélectif sur la berge rive gauche de la Morge : 3 200 €.
Toutes communes. Location en régie d’une équipe de 2 bûcherons avec tracteur équipé d’un treuil (+ chauffeur) pour interventions diverses sur l’ensemble du réseau syndical de l’AS : 3600 €.

Les curages

Coût total en 2018 : 12 036 €.

Voreppe. Curage du fossé secondaire n°3 dans le secteur de l’Ile du Pont sur 80 mètres en amont de l’A43 : 288 €. 
Moirans
 . Curage du canal Perrier sur toute sa longueur à raison de 0.500 m3/m avec régalage des matériaux extraits sur les servitudes rive droite et rive gauche du cours d’eau : 2 376 €.
Moirans. Curage du fossé secondaire n°67 sur 300 mètres dans le secteur de Pré Boissieux à raison de 0.250 à 0.500 m3/m avec régalage des matériaux extraits sur les servitudes rive droite et ou rive gauche du fossé. Ces travaux incluent les travaux de débroussaillage préalable : 972 €.
Moirans. Réouverture de l’ancien lit du canal des Moulins sur 700 mètres entre le pont de la dérivation et le hameau des Iles avec régalage des produits extraits sur les berges rive droite et rive gauche du canal du canal. Le prix intègre les travaux de débroussaillage et d’abattage préalable : 8 400 €.

Travaux divers

Coût total en 2018 : 35 600 €.

Moirans. Curage partiel de la plage de la Morge avec récupération par l’AS des matériaux de type tout venant et évacuation vers une décharge agréée des matériaux limoneux argileux : 9 000 €.
Moirans. Mise en conformité d’une section localisée de la servitude rive droite du fossé du vert (27 principal) sur la commune de Moirans. Ces travaux consistent à l’abattage de la végétation sur l’emprise de la servitude rive droite du fossé et au nivellement de cette dernière : 1 500 €.
Moirans. Réfection et stabilisation du pied de la berge rive gauche de la Morge sur une vingtaine de mètres dans le secteur de l’Ile Baron à Moirans. Cette intervention de situe à l’aval immédiat de l’ouvrage d’accès à la propriété Quesne : 3 500 €.
Moirans. Remplacement d’un ouvrage défectueux sur le canal Perrier. Fourniture est mise en place d’un ouvrage type buse avec confection des têtes d’ouvrage à l’aide de pierres de taille récupérées : 1 500 €.
Moirans. Renforcement d’une section de la berge rive droite de la Morge dans le secteur des Iles à Moirans au moyen technique végétale mixte : 11 000 €.
Moirans. Entretien des techniques végétales déjà réalisées sur le réseau de l’AS de VM (Pommarin) ainsi que revégétalisation  et plantation d’arbres (aulnes, frênes, bouture de saulx, arbres à graines) sur certaines sections en cours d’eau classés. Il s’agit de plantation de végétaux adaptés aux rypisilves dans le cadre de la renaturation de certaines sections de cours d’eau à fort potentiel : 3 000 €.
Voreppe. Réfection à l’aide d’une technique végétale de trois niches d’érosion sur la berge rive gauche de l’Egala en aval de voie SNCF : 6 000 €.

Fonds d’intervention d’urgence

Coût total en 2018 : 4 320 €.