Vous êtes ici : Accueil > Études > Des études sur les plages de dégravement

Des études sur les plages de dégravement

Image Des études sur les plages de dégravement

Finalisées en 2012 par Hydrétudes, sous Maîtrise d’Ouvrage de l’Union des Associations Syndicales, les études menées sur 30 plages de dégravement – également appelées plages de dépôts ou de rétention – ont pour objectif l’étude d’incidence des curages réalisés régulièrement par les Associations Syndicales.

Dernière mise à jour : 30 septembre 2012

Les études  conduites sur les plages gérées par les AS membres de l’UNION s’appuient sur la réglementation en vigueur, et notamment l’arrêté ministériel du 30 mai 2008, fixant les prescriptions générales applicables aux opérations d’entretien de cours d’eau ou canaux soumis à autorisation ou à déclaration, en application du code de l’environnement.

Liste des 30 plages concernées

Un dossier de référence

Dépôt de matériaux solides sur la plage de La Pierre.

Pour chaque plage, ces études comprennent:

Des procédures simplifiées

Bien connaitre le fonctionnement et les caractéristiques de ces plages, notamment grâce à une analyse hydro-morpho-dynamique, permet de mieux programmer les interventions régulières des AS. Les contraintes administratives seront désormais allégées car, sur la base du contenu de ces 30 rapports – un pour chaque plage – les AS ne seront plus obligées de demander systématiquement une autorisation préventive avant travaux. Une simple information adressée à la DDT (Direction Départementale des Territoires) suffira.

Effectuées selon des critères propres à chaque plage de dégravement, les interventions se dérouleront de façon à préserver le milieu naturel qui se développe au niveau ou en aval de chaque plage mais aussi à assurer un écoulement optimum pour chaque cours d’eau en cas de crue.